Qu’est-ce que l-hypnose et quels outils sont utilisés?

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail

Les outils en hypnose sont variés. Mais avant de les voir plus en détail, je vais vous parler de l’hypnose.

L’hypnose est ce qu’on appelle un état de conscience modifié. Nous vivons tous et tous les jours cet état naturel. Si vous éprouvez des émotions  quand vous lisez un livre ou regardez un film, c’est tout simplement parce que vous êtes dans un état d’hypnose sans le savoir.

L’hypnose ne date donc pas d’aujourd’hui. En effet plusieurs écrits Sumériens datant de 4000 ans avant JC font allusion à cette discipline.

L’hypnose est-elle un sommeil?

Pour clarifier cette question, l’hypnose n’est pas un sommeil, et tout le monde est réceptif à l’hypnose d’accompagnement. Mais ce n’est pas toujours le cas avec l’hypnose de spectacle où, les hypnotiseurs recherchent des personnes hypnotisables très rapidement pour les besoins du spectacle. Les méthodes utilisées dans nos cabinets sont totalement différentes et se font dans le respect le plus total du client.

Où en est-on de l’hypnose aujourd’hui?

Aujourd’hui, on ne compte plus les publications scientifiques sur l’hypnose et ses avantages. On utilise de plus en plus cette discipline en milieu hospitalier et aux urgences pour les anesthésies et les douleurs.

Mais dans le cadre de l’hypnose d’accompagnement tel que je la pratique, celle-ci n’est en aucun cas un substitut médical. L’hypnose peut vous aider et vous accompagner pour différentes problématiques, mais ne vous dispense pas d’un avis médical si besoin. L’hypnose d’accompagnement n’est pas une discipline médicale. Je ne pose donc aucun diagnostic médical et ne donne aucune prescription médicale non plus.

Comment fonctionne une séance d’hypnose éricksonienne?

L’hypnose éricksonienne privilégie le “comment” sur le “pourquoi”. Le praticien ne suggère pas au sujet de ne plus être tel qu’il était, mais de devenir tel qu’il désire être. L’hypnose ajoute donc des possibilités.

Le nombre de séances est très variables suivant les sujets et la problématique. En effet, il varie de 1 à 10 séances environ, avec une moyenne de 5 séances.

Une séance d’hypnose éricksonienne se déroule généralement en 3 parties:

Première partie

La découverte d’objectif est la première partie d’une séance d’hypnose. Cette découverte d’objectif peut durer de 30 minutes à 1h30 et parfois plus. Il se peut donc parfois que la première séance ne soit consacrée qu’à la découverte et la détermination d’objectif.

Deuxième partie

La deuxième partie est ce qu’on appelle l’induction hypnotique.  C’est l’entrée sous hypnose. C’est durant la transe hypnotique que s’effectue le travail.

Troisième partie

La dernière partie est le retour de la transe hypnotique, la sortie de l’état d’hypnose avec des suggestions pour le futur parce qu’il faut « verrouiller » le travail. Le praticien prend le temps de bien faire ressortir le client de son état de conscience modifié.

En hypnose, il n’y a aucune séance qui se ressemble.

Les outils en hypnose éricksonienne d’accompagnement.

Les outils en hypnose sont nombreux et variés.

Confucius disait, “L’ouvrier qui veut bien faire son travail, doit commencer par aiguiser ses instruments”. C’est donc un peu notre rôle en tant qu’hypnotiseur: aiguiser les outils du client, parce que c’est le client qui fait le travail. Le praticien en hypnose propose à son client de l’aider pour “aiguiser” au mieux ses outils afin que ce dernier ait des outils plus adaptés  à la résolutions de sa problématique.

Pour se faire, nous utilisons une multitude d’outils dont voici quelques exemples (liste non exhaustive). Bien entendu j’adapte ces outils en fonction des différentes problématiques du client.

Outil 1: L’hypnose éricksonienne.

L’hypnose éricksonienne est issue du grand hypnologue, psychologue et psychiatre américain, Milton Érickson (1901-1980). Selon lui, “c’est le client qui fait le travail” parce que l’hypnothérapeute fournit seulement le contexte et le climat, c’est tout. C’est au client de faire tout le travail. Les principales caractéristiques de l’hypnose éricksonienne sont les suivantes:

– Partir du sujet et non de l’hypnothérapeute. Parce que le sujet est au centre de l’expérience et tout est construit à partir de lui. Une théorie est par définition limitée devant un individu et un praticien se réinvente à chaque séance.

– Le praticien en hypnose ne prend pas le pouvoir, donc il le donne au sujet. Il s’agit d’augmenter la liberté et l’autonomie du client, et non d’assister ou de diriger.

– Les solutions viennent du client et non du praticien. Le rôle du praticien est donc de favoriser l’accès à ces solutions.

Outil 2: Le RITMO dérivé de l’EMDR.

Le RITMO (Retraitement de l’Information Traumatique par les Mouvements Oculaires) est une méthode dérivée de l’EMDR (Eyes Movement Desensitization and Reprocessing) qui voit le jour en 1987. Cette méthode (l’EMDR), basée sur les mouvements oculaires est découverte par Francine Shapiro. Cette psychologue américaine a donc commencer à traiter les le  syndromes de stress post traumatique avec cette méthode.

La technique des mouvements oculaires a été utilisée avec des vétérans de la guerre du Vietnam. Mais elle a aussi était utilisée sur des victimes d’agressions ou d’accidents, des personnes ayant tué involontairement, des victimes d’agressions sexuelles, des enfants témoins et victimes de catastrophes et d’agressions, etc.

Mais son champ d’application s’est aussi étendu au traitement des dépendances, à l’aide aux personnes handicapées ou soumises à des traitements chimiques lourds, et au deuil. Et enfin, on l’utilise aussi pour le développement et à la récupération de capacités mentales ou émotives dans tous les domaines de la vie.

Mais contrairement à l’EMDR qui utilise que les mouvements oculaires, le RITMO utilise en plus, les sons, le touché, la PNL et l’hypnose.

Outil 3: La PNL-Programmation Neuro-Linguistique.

La PNL est née dans les années 1970 en Californie. Richard Bandler, étudiant en sciences de l’information et en mathématiques, fit appel au docteur John Grinder, professeur de linguistique. Et ensemble, ils étudièrent des personnes considérées comme d’excellents communicateurs. On les appelé donc ainsi parce qu’ils parvenaient contre toute attente, à communiquer avec des sujets “difficiles” . Et ils communiquaient même avec des patients très malades, alors que toutes les tentatives avaient auparavant échoué.

La PNL est donc issue du champ thérapeutique grâce à trois psychothérapeutes mondialement connus que Bansler et Grinder ont étudiés. Virginie Satir   (qui a développé la thérapie de couple et de la famille). Fritz Perls (fondateur de la Gestalttherapie) e==. Et Milton Érickson (à qui on doit en grande partie le développement de l’hypnothérapie clinique).

Outil 4: Les croyances.

Une croyance est une idée qui influence et oriente la perception de la compréhension d’une personne. Elle engendre donc une lecture biaisée de la réalité et agit comme un filtre entre les informations objectives et un individu.

Nous pourrions dire que toute perception subjective est le fruit de croyances, conscientisées ou non connues, qui lui donne forme. Ainsi, chaque individu perçoit le monde non pas tel qu’il est, mais de la façon dont ses croyances le lui font percevoir. La carte n’est pas le territoire.

Outil 5: Les valeurs.

Les valeurs sont des croyances importantes qui déterminent la direction de vie. Derrière chaque décision, chaque choix que nous prenons, on peut observer l’impact des valeurs qui sont importantes et décisives dans la vie de chacun.

Milton Érickson se servait souvent des croyances et des valeurs pour créer, de l’envie, et de la motivation. Elles sont fondamentales pour aider une personne à dépasser ses limites, et aussi pour créer de la cohérence de vie. C’est normalement quand une personne aligne ses choix, ses directions de vies. sur ses valeurs fortes, qu’elle se sent en accord et qu’elle crée du sens.

Outil 6: Les métaprogrammes.

Les métaprogrammes sont des tendances, des façons de fonctionner  qui orientent les comportements, les réactions et de façon plus générale le fonctionnement interne d’un individu.

Les métaprogrammes sont très importants et très utiles lorsque l’on veut changer un comportement.

Outil 7: La magie en hypnose.

Nous pouvons nous demander si c’est un hasard si nous pouvons jouer avec les mots “la magie” et “l’âme agit”?

La magie est un art qui suscite et réveille nos émotions. Pour la plupart d’entre nous, vivre une expérience de magie est un souvenir indélébile qui est attaché à de l’émotion et de l’émerveillement.

Les dernières recherches en neurosciences démontrent combien les émotions sont importantes et combien elles agissent dans nos facultés d’apprentissage et de développement personnel.

C’est pourquoi la magie est de plus en plus utilisée en formation, en entreprise et en hypnose. Et nous savons maintenant que grâce à la magie, l’âme agit…

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.